Premières images des personnages de « TERMINATOR: GENESYS »

EW nous donne notre premier coup d’œil des personnages principaux de « Terminator: Genisys ». Nous avons droit à un John Connor (Jason Clarke) défiguré, Matt Smith en on ne sait qui, et Emilia Clark et Jai Courtney en Sarah Connor et Kyle Reese. Je suis vraiment content de voir l’apparence de nos héros dans le style années 1980, et il faut avouer que Emilia Clarke à un je-ne-sais quoi à la Linda Hamilton, version plus mignonne mettons…

terminator-genisys 1

terminator-genisys

« Terminator: Genisys » débute en 2029 alors que la guerre du futur fait rage et qu’un groupe de rebelles humains ont la diabolique intelligence artificielle appelée Skynet dans les cordes. John Connor (Clarke) est le leader de la résistance, et Kyle Reese (Courtney) est son loyal soldat, élevé dans les ruines d »une Californie post-apocalyptique. Comme dans le film original, Connor envoi Reese en 1984 afin de sauver sa mère, Sarah Connor (Clarke), d’un Terminator programmé pour la tuer afin qu’elle ne donne pas naissance à John. Mais ce que Reese trouvera de l’autre côté n’est pas du tout ce qu’il croyait.

Voici des informations supplémentaires qui indiquent vraiment l’allure du film, et répondent à quelques pourquoi et comment. Alors si vous ne voulez pas le savoir, ne lisez pas ce qui suit:

« Sarah Connor n’est pas cette femme innocente interprétée par Linda Hamilton avec des cheveux dans le vent et les jeans délavés. Elle N’est pas non plus la version de Hamilton sans gras et rebelle de 1991 dans T2. Plutôt, la mère du messie de l’humanité devint orpheline à cause d’un Terminator à l’âge de 9 ans. Depuis, elle fût élevée par… (préparez-vous) le Terminator de Schwarzenegger — une version plus vieille des T-800 qu’elle appelle “Pops” — qui est programmé pour la protéger plutôt que la tuer. Comme résultat, Sarah est une personne ultra entraînée et antisociale qui est bonne dans le maniement d’armes, mais pas très douée avec les nuances des émotions humaines. »

L’info continue en indiquant que Sarah choisie de ne pas suivre sa destinée, puisqu’elle sait ce qui s’en vient. Elle décide plutôt de faire ce qui lui plait et de ne pas tenir compte de son importance. Elle est au courant depuis l’âge de 9 ans, mais elle ne veut rien savoir, et c’est sa décision qui mènera l’histoire dans une telle ou telle direction.

Le premier film est réalisé par Alan Taylor et met en vedette Emilia Clarke en Sarah Connor, Jason Clarke en John Connor, Jai Courtney en Kyle Reese, avec J.K. Simmons, Dayo Okeniyi, Byung Hun Lee, et Matt Smith. Il doit sortir en salle le 1er Juillet 2015.

J’aime bien l’idée de retrouver la prémisse du premier film, tout en changeant le tout… C’est bien sûr l’idée de base des films de « Terminator » de dire qu’il s’agit d’une boucle, d’une cercle sans fin, mais qui comporte des changements à chaque nouveau tour… Meilleur franchise pour employer le terme refonte, la seule qui le mérite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *