FANTASIA 2015: L’anthologie « TALES OF HALLOWEEN » a ses bas et ses hauts!

halloween

Titre : Tales of Halloween
Réalisation : Neil Marshall (The Descent (2005), Dog Soldier (2002)), Lucky McKee (All Cheerleader Die (2013)), Darren Lynn Bousman(Saw II, III, IV), John Skipp, Andrew Kasch, Mike Mendez, Ryan Schifrin (Abominable (2006)), Paul Solet (Grace (2009)), Axelle Carolyn (Centurion (2010), Soulmate (2013)), Dave Parker (The Dead Hate The Living (2000), Adam Gierasch (The Toolbox Muders (2004))
Scénario : Axelle Carolyn, Darren Lynn Bousman, Andrew Kasch, Neil Marshall, Lucky McKee, Mike Mendez, Dave Parker, Ryan Schifrin, Clint Sears, John Skipp
Interprètes : Pat Healy, Pollyanna McIntosh, Booboo Stewart, Kristina Klebe, Barry Bostwick
Durée: 92 minutes

Vendredi dernier était présenté la première mondiale de « Tales of Halloween », un film qui était très attendu lors du festival Fantasia. Quelques directeurs étaient présents lors de la représentation : Neil Marshall, Axelle Carolyn, Darren Lynn Bousman, Mike Mendez accompagnés des producteurs Patrick Ewald et Shaked Berenson. Pour certains d’entres eux, c’était la première fois qu’il visionnait la version finale du film puisqu’il a été terminé quatre jours avant la présentation.

« Tales of Halloween », c’est un film d’anthologie de 10 petites histoires d’horreur qui se déroulent dans la même ville, la soirée de l’halloween. Voici les titres des 10 segments que nous présente « Tales of Halloween » :

“TRICK” Réalisé par Adam Gierasch
“BAD SEED” Réalisé par Neil Marshall
“GRIMM GRINNING GHOST” Réalisé par Axelle Carolyn
“THE WEAK AND THE WICKED” Réalisé par Paul Solet
“FRIDAY THE 31st” Réalisé par Mike Mendez
“THE RANSOM OF RUSTY REX” Réalisé par Ryan Schifrin
“THIS MEANS WAR” Réalisé par Andrew Kasch and John Skipp
“THE NIGHT BILLY RAISED HELL” Réalisé par Darren Lynn Bousman
“SWEET TOOTH” Réalisé par Dave Parker
“DING DONG” Réalisé par Lucky McKee

Le concept derrière le film est excellent, cependant, si certaines des histoires débordent de créativité, d’originalité et nous font sursautées, d’autres sont vraiment moins appréciées. Malgré cela j’ai passé un très bon moment, mais il aurait été encore meilleur si toutes les histoires étaient du même niveau. On va pas se leurer, c’est souvent la difficulté avec une création d’antholgie, et de plus, le tout reste subjectif.

L’histoire d’ouverture réalisée par Dave Parker, « Sweet Tooth », est l’une de mes préférées. Elle donne le ton à ce qui aurait pu devenir un incontournable à l’Halloween. Elle est un mélange parfait d’humour, de gore et d’effets de surprises. Par contre, celle de Paul Solet, « The Weak and the Wicked » porte mieux son titre. L’histoire qui présente une version bien particulière de Hansel et Gretel, n’a malheureusement pas su me divertir.

« Tales of Halloween » est quand même bien agréable à regarder puisque les segments sont relativement courts donc si l’un d’eux est moins intéressant, nous savons que ce n’est que pour quelques minutes. C’est également plaisant de découvrir vers quel univers nous seront transporté dans la prochaine histoire. Tous les directeurs vont dans des directions différentes, ainsi, il n’y a pas de ressemblance entre les segments.

Même si quelques-unes des histoires m’ont moins plu, « Tales of Halloween » reste un film très divertissant incluant des histoires tantôt effrayantes tantôt humoristiques qui vous montrera ce à quoi peut ressembler une soirée d’Halloween.

Le film sortira en salle le 16 octobre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *