FANTASIA 2015: Une situation de capture et de rage meurtrière avec « SHREW’S NEST »

Shrew

Titre : Shrew’s Nest
Réalisation : Juanfer Andrés, Esteban Roel
Scénario : Juanfer Andrés, Sofía Cuenca
Interprètes : Macarena Gómez, Nadia De Santiago, Luis Tosar, Hugo Silva
Durée : 91 minutes

Avec « Shrew’s Nest », Juanfer Andrés et Esteban Roel qui en sont à leur premier film, présentent un coté très sombre même effrayant d’une personne atteinte d’un désordre mental et ce que cette personne est prête à faire pour protéger sa sœur ainsi que sa demeure.

Leur mère étant morte jeune et leur père les abandonnant pour aller à la guerre, Montse (Macarena Gòmez) s’est retrouvé à élever sa petite sœur (Nadia De Santiago) alors qu’elle n’était qu’une adolescente. Elles habitent ensemble dans la maison familiale et à cause de son agoraphobie, Montse ne peut quitter la demeure, ne serait-ce que pour y mettre un pied de l’autre côté de la porte. Un jour, alors que sa petite sœur est partie au travail, quelqu’un cogne à la porte. Leur voisin du haut, Carlos (Hugo Silva), très mal en point, lui demande de l’aider puisqu’il vient de tomber des escaliers. Montse décide de le prendre sous son aile. Cependant, Carlos est loin de se douter de ce qui l’attend.

L’histoire de « Shrew’s Nest » n’est pas nouvelle. En effet, nous assistons au dévoilement de certains secrets de famille qui viennent peu à peu nous éclairer sur la raison pour laquelle Montse est autant perturbée mentalement. La finale est tout autant prévisible. Plus le film défile, plus nous nous doutons de ce qui sera révélé à la fin et ce qui pourrait s’en suivre.

Ce qui fait la différence de « Shrew’s Nest » est sans aucune hésitation la performance incroyable et explosive de Macarena Gòmez. Gòmez joue à merveille son rôle, ne laissant rien paraitre devant ses rares visiteurs, mais qui une fois mise en colère ou prise d’une crise de panique devient une toute autre personne.

« Shrew’s Nest » vous surprendra par la façon dont ce qui paraissait être un simple geste de bonté se change graduellement en une situation de capture et de rage meurtrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *