Le 39E Festival des Films du Monde dévoile sa compétition mondiale et les premières oeuvres

ffm

Une autre année pour un festival qui ne cesse d’étonner par sa simple présence, sa survie diront même certains. Une 39e édition à l’aube de ses 40 ans qui ont été remplies d’embûches, de critiques, mais aussi de quelques surprises. Bien qu’il ne soit clairement plus le favori des festivaliers canadiens, il reste tout de même un beau tremplin pour plusieurs productions étrangères qui n’ont vraiment pas la visibilité qu’elles devraient avoir. Toutefois, il faut noté le manque flagrant de productions canadiennes dans ce dévoilement du côté de la compétition mondiale et des premières oeuvres (Une seule production: « Mes ennemis » de Stéphane Géhami). Serait-ce un signe de fatigue évident du côté d’un festival mal-aimé, un snobisme de la part de l’industrie canadienne envers un festival qui n’est plus l’ombre de lui-même depuis bien des années, ou encore l’exemple évident que l’organisation tente de renoncer au vedettariat et aux projecteurs locaux…?

Voici le communiqué:

Le Festival des films du monde est heureux d’annoncer les films qui participeront à la compétition mondiale et à celle des premières œuvres. Le nom des membres des deux jurys sont rendus public aujourd’hui également. « Depuis des décennies, le FFM a rempli sa mission culturelle et économique en offrant à son public et aux professionnels une multitude de films, de tous genres et de tous les horizons. Institution reconnue par les cinéastes du monde entier, cette grande manifestation cinématographique a toujours travaillé fort pour assurer sa pérennité » a déclaré Serge Losique qui précise « Il s’agit avant tout de mettre sur les écrans de Montréal les œuvres marquantes et inédites dont la programmation constitue la meilleure vitrine sur la culture cinématographique essentielle ».

Cette année le nombre des films soumis pour inscription au FFM a dépassé ceux des autres années : plus de 2000 longs et courts métrages (en proportion égale) ont été examinés par le comité de sélection ce qui ne tient pas compte des films visionnés lors de festivals à l’étranger. Le nombre des pays représentés est aussi significatif de cet accroissement puisque 86 pays seront représentés lors de la 39e édition du festival. 36 Premières mondiales sont proposées dans ces deux compétitions.

Compétition Mondiale

Ce sont 26 longs métrages en provenance de 31 pays qui seront en lice pour le Grand Prix des Amériques:

2 nuits avant le matin de Mikko Kuparinen (Finlande-Lituanie) 84 mins
Chucks de Sabine Hiebler, Gerhard Ertl (Autriche) 93 mins
Demimonde d’Attila Szàsz (Hongrie) 88 mins
Felices 140 de Gracia Querejeta (Espagne) 98 mins
Fou d’amour de Philippe Ramos (France) 96 mins
Gris et noir de Luís Filipe Rocha (Portugal – Brésil)
John Hron de Jon Pettersson (Suède) 127 mins
L’âme d’un espion de Vladimir Bortko (Russie) 110 mins
L’artère invisible de Pere Vilà Barcelo (Espagne) 119 mins
L’orchestre de minuit de Jérôme Cohen Olivar (Maroc) 114 mins
L’Accabadora de Enrico Pau (Italie – Irlande) 97 mins
L’esigenza di unirmi ogni volta con te de Tonino Zangardi (Italie) 90 mins
La visiteuse de Mehmet Erylimaz (Turquie) 127
Le dossier Petrov de Georgi Balabanov (Bulgarie – Allemagne) 90 mins
Mémoires du vent de Özcan Alper (Turquie – Allemagne – France – Géorgie) 140 mins
Mes ennemis de Stéphane Géhami (Canada) 106 mins
Outliving Emily de Eric Weber (Etats-Unis) 88 mins
Question de courage de Roberto Gervitz (Brésil – Uruguay) 90 mins
Secret de Selim Evci (Turquie) 102 mins
Sept jours de Xing Jian (Chine) 73 mins
Solstice d’été de Michael Rogalski (Pologne – Allemagne) 95 mins
Sur la route à Berlin de Sergei Popov (Russie) 82 mins
Taboo de Khosro Masoumi (Iran) 108 mins
Un instante en la Habana de Guillermo Ivàn Duenas (États-Unis – Cuba – Mexique – Colombie)
Gassoh (Japon) de Tatsuo Kobayashi 87 mins
Rider Jack de This Lüscher (Suisse) 90 mins

Compétition des premières œuvres:

À ma bien-aimée de Aly Muritiba (Brésil) 114 mins
Arc-en-ciel sans couleurs de Tuyen Quang Nguyen (Vietnam) 93 mins
Beijing Carmen de Wang Fan (Chine) 95 mins
Closer de Mostafa Ahmadi (Iran) 90 mins
Crushed de Megan Riakos (Australie) 111 mins
Das Deckelbad de Kuno Bont (suisse) 97 mins
Dear Deer de Takeo Kikuchi (Japon) 107 mins
En direct de Vlad Paunescu (Roumanie) 107 mins
Héritage de Nemanja Cipranic (Serbie – Montenegro) 90 mins
Kagurame de Yassuo Okuaki (Japon) 112 mins
Les funérailles de Qi Wang (Chine) 115 mins
Lost and found de Show Yanagisawa (Japon) 111 mins
Maresia de Marcos Guttmann (Brésil) 90 mins
Neboke de Norihito Iki (Japon) 115 mins
Notre histoire quotidienne Ines Tanovic(Bosnie-Hezégovine – Slovénie – Croatie)
Orage de Fabrice Camoin (France) 80 mins
Phénix de Amir Wolf (Israël) 105 mins
Rosa chumbe de Jonatan Relayze Chiang (Pérou) 75 mins
Stubborn boy de Moritz Kramer (Allemagne) 82 mins
The plastic cardboard sonata de Enrico Falcone, Piero Persello (Italie) 80 mins
The Sum of Histories de Lukas Bossuyt (Belgique – Pays-Bas) 85 mins
The thin yellow Line de Celso Garcia (Mexique) 95 mins
Trois jours en septembre de Darijan Pejovski (Macédoine – Kosovo) 90 mins
Under Heaven de Dalmira Tilepbergen (Khirgizistan) 88 mins
Vals de Anita Lakenberger (Autriche) 120 mins

Le 39e Festival des Films du monde, ainsi que son Marché du film, se dérouleront du 27 août au 7 septembre 2014.

SOURCE: www.ffm-montreal.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *